Archives

Un_temps2.jpg

invt_céramiqueweb.jpg

Tanja Mosblech

peintures, dessins, photographies, installation

On voit ton string darling!... Echange sur fond de culottes avec  Romain Van Wissen

 

Du 17 février au 1 avril 2018

Du jeudi au dimanche de 14 à 18h et sur RV

 

Vernissage le samedi 17 février à 15h00

 Tanja-Mosblech-Repro-12.09.20167485.jpg

 

Des bouts de nature et des fragments de corps semblent flotter dans d’étranges limbes. Tanja Mosblech montre des images de femmes, des images de vêtements et de nature dans ses peintures ainsi que dans ses propres photographies ou dans des photographies trouvées en partie retravaillées et dans des vêtements brodés, le tout pouvant se combiner à l’envi...

 

... Un journal, un album de poésie rempli de paroles bienveillantes et consolantes, une vieille photo, un vêtement - ces reliques sont autant de cataliseurs et des réservoirs émotionnels de la vie quotidienne qui nourissent le travail artistique de Tanja Mosblech....

 

... L’œuvre de Tanja Mosblech apparaît comme une pièce de puzzle isolée, un fragment d’image échappé, un champ de lumière délavé, une zone de couleur où la nature et l’homme habitent des horizons oscillants, des centres en retrait, des surfaces entrelacées et chevauchantes...

Dirk Tölke

 

 

 

 

 

15_blumen_broderie.jpg

 

08_irgendwo_in_deutschland_photos.jpg

 

Christiane Gillardin & Adelin Donnay

Peintures et dessins

Vernissage le 28 octobre à 15h.

Du 28 octobre au 19 novembre 2017gilladonn.jpg

dossier_presse_gilladonn3.jpgdossier_presse_gilladonn2.jpgdossier_presse_gilladonn4.jpgdossier_presse_gilladonn5.jpgdossier_presse_gilladonn6.jpg

Daniel Michiels photographies

Du 16 septembre au 15 octobre 2017

du jeudi au dimanche de 14 à 18h et sur rendez-vous

Edition d’un livre de photographies: "Où en sommes-nous" avec un texte de John Berger

 

Cet ouvrage de 120 pages comprend 56 photographies et nous vous le proposons accompagné d’un tirage

argentique sur papier baryté 18 x 24 cm à un prix préférentiel par souscription. Ouvrage seul 25€, avec tirage de tête 100€

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

fillette.jpg

 

 

Daniel Michiels

Photographe ardennais depuis les années 80

Le cheminement d’un travail

Enfant les images pieuses me parlaient d’un ailleurs. Comment retrouver cette lumière qui semblait venir de l’intérieur même des images Comment m’orienter pour approcher une telle plénitude?

Plus tard les portraits photographiques m’ont interpellé, j’étais frappé par le regard livide mais présent

des protagonistes. La couleur du noir et blanc m’avait conquis, c’était inactuel.

L’image qui me révéla le cheminement de mon travail, fut celle du jeune homme au casque de moto

posé sur le pilastre de mon escalier. Elle m’indiqua la sente de mon travail et de son territoire..”

                                                                                    Propos recueillis par Marc Trivier (mai 2012)

 

enfant_lapin.jpg

 

 

Né à Bruxelles en 1952, Daniel Michiels s’installe à Bérisménil à l’âge de vingt-six ans. Il ne quittera plus

ce petit village sur les hauteurs de La Roche-en-Ardenne, et le cadre de la vie rurale deviendra le sujet

quasi exclusif de sa démarche créative. Chaque image agit comme un symbole, comme la cristallisation

iconique d’un monde à la beauté discrète, sans effets, en même temps que fermé sur lui-même.

“L’Ardenne ne se livre pas au premier venu, il faut une clairvoyance sensible pour en percer les indicibles

mystères.”

                                                                                                                                              Alain D’Hooghe

 

choux.jpg

 

 

Les photographies de Daniel Michiels mènent à la contemplation, au silence et à l’intériorité des êtres

et des choses.

Pas d’images tonitruantes, pas d’effets spectaculaires ni de constructions grandiloquentes !

Ici est finesse et retenue, sobriété et lenteur, mystère aussi…

Mais qu’on ne s’y trompe pas ! Le propos est intense: il interpelle autant qu’il apaise et qu’il réjouit.

En conviant à la méditation et au primordial, l’art de Daniel Michiels est merveilleusement subversif à

cette heure de démesure, de célébrité et d’apparence...”

                                                                                                                Christian Deblanc, septembre 2013

 

daniel.jpg

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 Suivant > Fin >>
Page 1 sur 7
Secured by Siteground Web Hosting