Clay, du sculptural dans la céramique actuelle

PDF
Imprimer
Envoyer

maen.jpg

 

Clay, du sculptural dans la céramique actuelle

Du 7 juillet au 16 septembre

du jeudi au dimanche de 14 à 18h et sur RV

 

Dans cette exposition, qui se veut non exhaustive, nous avons invité des artistes qui travaillent la céramique exclusivement ou qui l’utilisent parmi d’autres techniques. De ces différentes pratiques, la céramique s’est ouverte à des champs d’expression nouveaux.

 

Anne Brugni (F) 

Anne Brugni est une illustratrice française installée à Bruxelles. Depuis 2012, elle pratique la céramique et réalise des objets dans l’esprit de son univers graphique. Tantôt fonctionnels, tantôt absolument inutiles, ses objets véhiculent une certaine utopie de la céramique, comme forme d’art, aussi permissive que le dessin.

 

Dialogist-Kantor

Les Dialogist-Kantor, Toni Geirlandt et Carlos Montalvo, sont performeurs. Ils utilisent la performance comme attitude de résistance face à la réification des individus par le corps social. Ils s’appuient sur l’idée que l’art est une fête permanente. Ils multiplient les collaborations avec d’autres créateurs (individuels ou groupes) et organisent des réunions qui invitent les participants (artistes ou non) à l’édification de la pensée et du geste esthétique. Leurs objets, vidéos et affiches sont regroupés en archives à réactiver, il s’agit d’autant de témoignages, de traces de leur contre-culture. 

 

Maen Florin

Les sculptures de Maen Florin semblent ne pas vouloir parler; souvent, elles ferment les yeux, détournent le regard. Elles font semblant de ne pas vous avoir vu. Un tel constat implique inévitablement que les sculptures de Maen Florin ont un aspect « anthropomorphe ». Elles possèdent des traits humains, mais aussi «inhumains», leur anatomie est souvent bizarre : grandes oreilles, long nez, bouche tordue, yeux baissés ou non, membres tors, poitrine creuse… Ce sont des personnages issus de contes pas très joyeux, de rêves inconfortables ou de cauchemars bienveillants. (Marc Ruyters, extrait)

 

Coryse Kiriluk

Au commencement était un bout de tibia de boeuf aperçu à l’étal d’une boucherie. A mouler en glaise, à cuire puis à émailler comme on nappe d’une sauce un rôti, à présenter un dimanche d’automne sur un beau plat en argent. ...... Coryse Kiriluk n’en a pas fini avec toute cette viande, Eros et Thanatos – garnis d’osso buco et d’os à moelle – engagent une danse délicieusement macabre. Il lui reste quelques squelettes à rhabiller, un ossuaire à rénover, un monument de sentiments sans cesse à élever. !François Liénard, extraits)

 

Yves Malfliet

Yves Malfliet réalise à la fois des installations monumentales, des ready-made, des sculptures en céramique, ainsi que des performances et des happenings. Ses oeuvres se caractérisent par une combinaison débridée et fantaisiste d’éléments baroques et kitsch, qui sortent de ses propres mains ou qui proviennent de magasins de seconde main et de brocantes. Ses oeuvres sont comme des contes de fées contemporains, en équilibre entre la naïveté, le sacré et le mysticisme, dans lesquels l’idée transcende l’art, mais laisse également entrevoir un grand plaisir de faire.

 

Coline Rosoux (F)

Autour de ses céramiques rôdent différentes énigmes. Complexe, chaque figure correspond à une histoire issue du folklore, des cultes, des traditions... Ses personnages symbolisent de nombreux récits en fonction de l’environnement dans lequel ils évoluent. Sa réflexion se place dans la narration. De l’illustration à la céramique, il n’y avait qu’un pas à franchir. Faune, flore, divinités prennent ainsi vie en trois dimensions et dans des couleurs émaillées éclatantes. Tous ses sujets participent à la représentation du passé. (Ludovic Recchia, extraits)

 

 

Secured by Siteground Web Hosting