image1
lorangerie
image1
lorangerie
La N4 au niveau d'Assesses
Photographie
bureau Artgineering
>

 

 
La N4 au niveau d'Assesses
La N4 au niveau d'Assesses

N4, Nation de la Nationale 4, Installation vidéo

La Nationale 4 est célèbre pour ses vendeurs de jonquilles en avril, de muguet au 1er mai, de chrysanthèmes en novembre et de frites tout au long de l’année. C’est un monde où se mélangent campements anarchiques, villas bourgeoises, maisons closes et maisons de repos, le tout baignant dans des odeurs de boulangerie industrielle, de fumier et de scierie. La Nationale 4 offre un surprenant paysage hétéroclite, vivant et informel. Plus qu’une voie de circulation où l’on passe le plus vite possible, la Nationale 4 est un lieu en soi. La Nationale 4 est un village-rue de 180 km de long, à la fois poétique et banal, basé sur l’initiative du bâti individuel.

L’exposition « N4, Nation de la Nationale 4! » vous invite à découvrir la biographie et l’univers de la Nationale 4 comme espace vécu, à travers quinze interviews filmées d’habitants, de commerçants, et de travailleurs rencontrés sur son tracé. Cette exposition est également un plaidoyer pour qu’au-delà de la technocratie et de l’esthétique, soit considérée la nature même de l’espace du trafic autoroutier, évidente et pourtant négligée : les routes en tant que monde public à part entière. Par définition, basées sur un usage collectif, elles sont vivantes et multi-fonctionnelles. Considérer que les routes ont une dimension sociale ne redéfinit pas uniquement la notion d’infrastructure et les idées qui en découlent, c’est une première étape importante dans une réponse d’appropriation.

Un livre (N4 ; Vers une infrastructure vivante, A16, Bruxelles, 2007) et une exposition conçus et réalisés par le bureau Artgineering (Rotterdam, Pays-Bas), avec le soutien de la Communauté française de Belgique, du Ministère de l’Equipement et des Transports de la Région wallonne, de la Stichting Stimuleringsfonds voor Architectuur, et de la Province de Luxembourg.